Christophe Herrmann

Rapport moral 2019

2019 fut une année particulièrement chargée. Etaient programmés dans le calendrier : les élections du CA, la renégociation de la convention CAES/CNRS, la mise en place du CSE et surtout la fin des travaux d’Aussois qui avaient débuté en 2018. Dès le départ nous savions que cette année serait tendue d’une part par l’ensemble des actions prévues mais également budgétairement.

Pendant les années précédentes, le CAES avait enregistré volontairement des années de légers excédents pour préparer cette phase finale des travaux.

Comme en 2018, la gestion des travaux a été complexe, notamment au niveau du respect des délais, ce malgré le travail assidu des professionnels et des élus du CAES. Ainsi alors que la date prévisionnelle initiale de fin de travaux était le 15 juillet, nous avons finalement dû prolonger les travaux jusqu’au 17 décembre. Encore aujourd’hui il subsiste de nombreuses réserves à lever et quelques travaux non exécutés. Ces retards ont entrainé de lourdes difficultés pour les personnels du centre. Tout d’abord, parce qu’ils ont vu leur centre en chantier pendant de nombreux mois supplémentaires. En effet, nous avions programmé une reprise des activités en octobre pour nous donner de la marge. Malheureusement il en a été autrement, la défaillance de l’entreprise principale a entraîné un dérapage dans les délais. Ce retard a eu un impact financier, il fera l’objet de pénalités qui permettront de compenser partiellement. Mais surtout il a eu un impact très fort sur le travail des équipes qui devaient assurer la reprise, avec des délais plus courts de nettoyage, réorganisation des lieux, et d’aménagement de la cuisine.

Je tiens à remercier tout particulièrement les équipes du centre d’Aussois, nos collègues ont vécu deux années de travaux compliqués, ils ont contribué à un effort commun malgré de fortes contraintes de temps. Ils ont su à chaque fois rebondir pour que la prestation, tant appréciée des vacanciers et des groupes, soit assurée au mieux.

En septembre 2018, le CNRS nous a fait part de son souhait de revoir le texte de la convention qui nous unit. Initialement, nous maintenions une reconduction à l’identique. Ce changement de cap nous a conduit à négocier des modifications de cette convention qui auront un impact significatif pour le CAES. Ainsi, désormais, l’organisation des élections du Conseil d’Administration relèvera des services du CAES, le CNRS restant simplement en appui. La notion d’Equivalent Temps Plein Travaillé (ETPT) pour les personnels CNRS est introduite dans l’article concernant la détermination du montant de la subvention. Nous restons optimistes quant à la suite de notre relation constructive avec le CNRS et souhaitons continuer la coopération positive qui a prévalu ces dernières années.

Ces évènements ont renforcé notre volonté de tout mettre en œuvre pour voir progresser le CAES.

En interne, pour nos collègues de l’UMS 2927 en renforçant les actions de formation. Des formations initiales, des formations collectives, des formations individuelles et en proposant toujours plus de formations en interne pour une montée en compétence de toutes et tous. Des rencontres thématiques pour briser l’isolement et échanger librement, travailler à l’harmonisation des bonnes pratiques et aussi partager les projets en cours au CAES. Chacun apporte sa pierre à l’édifice et nous construisons ensemble le CAES de demain.

Pour nos collègues agents CNRS, nous continuons à diversifier nos activités afin de répondre toujours mieux à vos attentes. Les Régions et les CLAS gardent un haut niveau d’activité. Nos centres de loisirs éducatifs fonctionnent à plein tout comme nos centres de vacances. Les rénovations se poursuivent et nous améliorons progressivement la qualité de nos hébergements. Nous étudions tout dispositif qui permettrait d’informer plus largement l’ensemble des agents CNRS. Ainsi nous enregistrons une première participation à la journée nationale des nouveaux entrants du CNRS en mars 2019. Partout le CAES joue son rôle de créateur de lien entre ses membres et propose des activités de loisir pour les grands et les petits.

Enfin, malgré les difficultés rencontrées dans les travaux d’Aussois, le bilan du CAES présente un équilibre presque parfait avec un déficit de 20 k€ (pour un chiffre d’affaires de 14,8 M€). Ce bon résultat est le fruit d’une forte activité globale du CAES et notamment du Centre d’Aussois.

Au final, la rénovation du Centre Paul-Langevin est une belle réussite, plébiscitée par tous les visiteurs. Cette réussite et la bonne santé globale du CAES est avant tout le résultat du travail et de l’implication de tous, professionnels et élus.

Je tiens donc à vous remercier toutes et tous pour le professionnalisme et l’enthousiasme dont vous avez fait preuve tout au long de cette année.

 

Christophe Herrmann
Président du CAES du CNRS

Sylviane Chaintreuil

Rapport d’activité 2019

Suite au renouvellement du conseil d’administration mi-2019, l’année a vu le remplacement de Magali Sansonetti (secrétaire générale) et Caroline Zimmer (secrétaire générale adjointe) par Sylviane Chaintreuil (secrétaire générale) et Sandrine Laplace (secrétaire générale adjointe).

L’activité de la première partie de l’année 2019 a surtout été consacrée à la préparation et à la mise en œuvre des élections pour le renouvellement du conseil d’administration de l’association.
Après la mise en place du nouveau CA le 5 juin 2019, un nouveau bureau et une nouvelle équipe de statutaires s’est mise en place et a immédiatement commencé à travailler.
Quatre réunions du CA se sont tenues en 2019 en sus du CA constitutif. Le CA d’octobre délocalisé à la Vieille Perrotine (Oléron) a été largement consacré aux discussions sur la proposition de nouvelle convention entre le CNRS et le CAES présentée par le CNRS mi-septembre 2019.
Dix-huit réunions du BN se sont tenues en 2019. Un record ? Elles ont permis le suivi collectif par le bureau de la vie du CAES, en particulier des travaux du Centre Paul-Langevin à Aussois qui ont demandé un suivi rapproché et ont entraîné de nombreux déplacements de la responsable de la commission Vacances, du chargé de mission patrimoine ainsi que de la présidente de la commission Solidarité-handicap qui a veillé scrupuleusement à l’accessibilité des chambres prévues à cet effet.

 

Convention CNRS-CAES

Les principaux points de discussion ont concerné le calcul de la subvention et l’organisation des élections du CA de l’association. Celles-ci ne pourront plus bénéficier que d’une aide juridique ponctuelle de la part du CNRS ; l’organisation des élections sera totalement assumée par le CAES, ce qui fait peser une lourde charge sur la fin du mandat.

 

Gala à Marseille

Un événement important de l’année 2019 est le gala du CAES qui s’est tenu à Marseille le 9 décembre 2019 pendant la période des perturbations de transport et a été un énorme succès. Vous pouvez retrouver l’intégralité du spectacle sur CAES Mag. Mis en ligne aussi en 2019, un retour émouvant et passionnant sur quelques artistes qui s’étaient produits lors de l’édition précédente du gala en 2017.

 

 

Affaires générales

Durant l’année 2019, le CAES du CNRS a poursuivi l’analyse et l’amélioration de l’ensemble de ses processus de traitement des informations, des factures, etc…

Afin de recueillir une analyse complète des opérations réalisées et de leurs enchaînements en vue de leur amélioration et de leur rationalisation, le CAES accueille depuis l’automne 2019 un chef de projet assistance à maîtrise d’ouvrage (AMOA) qui rendra son rapport et ses préconisations en 2020.

La dématérialisation des processus a été poursuivie avec en particulier la dématérialisation du remboursement des missions qui verra son aboutissement début 2020.

 

RGPD

Un grand chantier de l’année 2019 a concerné l’analyse de la conformité des processus du CAES avec le règlement général de protection des données (RGPD). Ce règlement concerne aussi bien la collecte directe ou indirecte d’informations personnelles, la durée de conservation de ces informations qu’elles soient en format papier, informatisées, automatisées ou pas.
L’étude de la conformité des processus a fait l’objet d’une prestation par une société spécialisée qui a rendu un rapport concernant l’ensemble du CAES : siège, centres de vacances et régions. Les processus du CAES sont globalement satisfaisants ; des améliorations doivent être apportées dans l’information des personnes quant aux données collectées et à leur finalité et dans la mise en place d’une politique de conservation et donc de destruction des données.
Ces améliorations ainsi que la mise en conformité des sites web pour supprimer toute information permettant une identification des personnes seront mises en œuvre dès le début de l’année 2020.

 

Projet de réaménagement des bureaux du siège

Le dernier projet initié en 2019 est le projet réaménagement des bureaux du siège afin d’améliorer la qualité de vie au travail des agents du siège.

 

Sylviane Chaintreuil
Secrétaire général du CAES

Caroline Zimmer

Rapport financier 2019

Au titre de l’année 2019, le chiffre d’affaires net, toutes activités confondues et hors subventions, s’élève à 7 704 k€. En hausse de 403 k€ en comparaison de l’année 2018.

 

Analyse des charges d’exploitation (en comparaison de l’année 2018)

La charge de fonctionnement (Siège) du CAES du CNRS d’un montant de 2 329 k€ (+ 160 k€) représente 15,6 % de la totalité des charges. L’augmentation est due à une revalorisation de notre provision d’indemnité de fin de carrière pour 50 k€, une priorité sur la formation et des remplacements de personnel.

La charge du secteur Régions est de 2 388 k€ (+ 56 k€).

Pour le secteur Enfance, la charge de 2 599 k€ (+ 162 k€) est constituée majoritairement du versement des tarifs dégressifs. Nous avons eu une hausse de notre activité ALSH.

Le coût des prestations aux voyages scolaires et aux colonies de vacances est de 1 319 € (+ 41 k€).

Le secteur Vacances, qui regroupe les activités de nos villages de vacances, des villages extérieurs et des voyages, représente une charge de 7 409 k€ (+ 45 k€). Ce secteur, qui a fait l’objet d’une provision de 100 k€ pour un contentieux du CPL, a été maîtrisé malgré la fermeture de ce centre. En 2019, nos recettes globales des centres de vacances marquent une faible hausse (+ 22 k€). La baisse des recettes du Centre Paul Langevin durant les travaux a été partiellement compensée par l’exploitation du chalet de l’Oérine. De plus, cette année a été marquée par une bonne progression de notre activité colloques. Nous avons maintenu le volume d’activités voyages comme l’an passé suivant la demande des agents.

La charge du secteur Solidarité Handicap est de 86 k€ (+ 29 k€).

Les charges des secteurs Communication 21 k€ et de la Culture 31 k€ sont en baisse.

 

Affectation des charges d’exploitation CAES 2019 (Total des charges : 14 740 k€)

 

Évolution des produits et des charges de 2010 à 2019 (en k€)

Le tableau d’évolution de la totalité des produits et charges de l’association montre en comparaison de l’exercice 2018 une hausse des produits de 158 k€ et une hausse des charges de 425 k€.

 

Résultat du CAES 2019

Le résultat d’exploitation est déterminé par la différence entre les produits d’exploitation pour 14 815 343 € et les charges pour 14 740 442 €, il présente un solde positif de 74 901 €.

Résultat d’exploitation
+ 74 901 €
Résultat financier
– 75 977 €
Résultat exceptionnel
+ 31 732 €
Impôts société
– 50 974 €
Résultat de l’exercice
– 20 318 €

Le résultat financier négatif de – 75 977 € est composé du montant des charges financières de 124 408 € diminué des produits financiers liés à la gestion de la trésorerie pour un montant de 48 431 €.

Le résultat positif exceptionnel est de 31 732 €.

L’impôt société est de 50 974 € en hausse par rapport à l’exercice 2018, notamment sur le secteur non lucratif (de 38 k€ à 45 k€).

L’addition de ces éléments fait apparaître un résultat négatif de l’exercice 2019 de – 20 318 €.

 

Investissements

Notre capacité d’autofinancement (CAF) de l’année 2019 s’élève à 661 k€. Elle est composée essentiellement du résultat de l’exercice plus la dotation aux amortissements et aux provisions, moins les reprises de provision ainsi que la part de subvention d’investissement.

Depuis trois ans le montant de nos remboursements d’emprunts continue de diminuer. Cette conjoncture étant favorable pour les finances de l’association, nous avons poursuivi la rénovation du centre d’Aussois dans sa seconde phase. Nous continuons la rénovation des gîtes d’Oléron (hameau 2). Compte tenu de ces éléments, un prélèvement de 764 k€ est effectué sur le fonds de roulement du CAES, le portant à 1 121 k€.

 

Conclusion

L’année 2019 a été fortement marquée par les travaux aux Centre Paul Langevin. Une augmentation substantielle des recettes colloques (+300 k€) est venue compenser en partie la baisse du chiffre d’affaires d’Aussois et la charge représentée par les travaux. Le pari de la location du chalet de l’Oérine a porté ses fruits, permettant l’accueil d’une partie des usagers pendant la fermeture du CPL.

L’activité de l’ensemble des secteurs est globalement satisfaisante mais il est impératif de maintenir le niveau des recettes (notamment dans nos centres) et de maîtriser l’augmentation des charges pour retrouver l’équilibre financier en 2020.

Les finances du CAES du CNRS sont saines mais fragiles.

 

Caroline Zimmer
Trésorière du CAES du CNRS

Rapports d’activité des Commissions du CAES du CNRS

Alain Zerouki

L’année 2019 a vu le renouvellement de la composition de la Commission communication suite aux élections du Conseil d’administration.

Jusqu’au mois de mai, l’ancienne équipe, qu’il faut remercier, s’est attachée à poursuivre et à consolider les travaux lancés lors des quatre années précédentes.

Une nouvelle équipe a pris la suite avec le même état d’esprit tourné vers l’amélioration et l’optimisation de tous les secteurs de la communication du CAES. La Commission a pu bénéficier d’un soutien fort des administrateurs du CAES qui ont permis la pérennisation en CDI du poste de journaliste spécialisée et dédiée à la production de toutes les formes de contenus en ligne. Les productions sont désormais riches et régulières avec la Lettre-E du CAES (1 fois par mois à 21500 destinataires), la Gazette de l’IntraCAES (20 par an à 420 élus et professionnels), la Lettre du CAES (1 par an pour l’Assemblée Générale). Le CAES MAG est quant à lui alimenté en continu avec de nouveaux sujets et de nouvelles vidéos.

Les travaux se sont poursuivis afin de proposer aux différents secteurs d’activité des outils et des solutions permettant une meilleure communication sur les prestations et services proposés. La charte graphique a été finalisée et validée afin de permettre à tous (secteur national, Centres de Vacances, Régions, CLAS, …) de s’emparer des éléments d’identité du CAES. Des démarches ont été entreprises avec les secteurs Vacances, Culture, Prestations, Sports et Handicap pour améliorer la circulation de l’information et la visibilité de ces secteurs d’activités.

Le projet « Web Régions » s’est poursuivi avec des éléments concrets et l’apport des professionnels et élus des régions. La journée nationale des nouveaux entrants du CNRS, à laquelle le CAES a été pour la première fois convié pour tenir un stand, a mobilisé les énergies pour imaginer, préparer et réaliser les supports de communication destinés à faire connaître le CAES. Vidéo, plaquettes, goodies,… ont ainsi pu être mis à disposition de ce nouveau public à l’occasion de ce moment fort de l’année.

L’année 2019 a également été riche en évènements sur lesquels la commission et le service Communication se sont fortement investis : Expositions à la Galerie, Imagemo, Challenge Voile, Gala des artistes du CAES, Visa Off de Perpignan.

L’investissement a été lourd tant pour la commission que pour le service Communication. Il reste néanmoins beaucoup à faire et de nombreux projets sont en cours ou à lancer, notamment pour la communication interne avec la refonte de l’Intranet, l’offre d’outils de communication locale avec la finalisation du projet « Web Régions », la promotion des prestations, des offres colloques et des Centres de Vacances.

 

Alain Zerouki
Président de la Commission

Clotilde Roussel

 

Présidente
Clotilde Roussel
Vice-président
Claude Mirodatos
Membres de la commission
Laeticia Cavellini
Gilles Favier
Nathalie Guillory
Richard Kotarba
Marie-Claude Zikra-Metais

 

 

 

Un pôle culture dynamique

L’action culturelle et artistique du CAES se traduit tout d’abord au quotidien dans des activités collectives initiées partout en France par et pour les agents CNRS et assimilés comme la musique, la danse, le théâtre, la photographie, l’écriture, la peinture… Mais c’est également une volonté politique affirmée au niveau national au travers de sa commission culture et plus largement de son pôle culture pour concevoir et organiser des événements réguliers de fréquence variable et explorer de nouveaux champs culturels émergents qui ont vocation à rassembler les membres du CAES (ouvrants-droits et ayants-droits).
Ces manifestations et ces pratiques sont à la fois l’occasion de créer et consolider le lien social mais aussi contribuent à dynamiser le fonctionnement donc la fréquentation des centres de vacances, des Clas et des Régions : pour exemple le festival de théâtre d’Oléron qui rassemble des troupes de toute la France, le Gala ouvert aux nombreux talents qui relèvent d’une région donnée, la présentation des œuvres des ayants-droits dans le cadre du double Affiche concours IMAGEMO 2019 CAES du CNRSconcours IMAGEMO avec l’exposition de photographies reçues CAES au Off du Visa pour l’image de Perpignan. En 2019, saluons l’obtention du prix du collectif de photographes 2019.

Au travers de son action, la commission Culture du CAES porte une attention particulière aux conditions matérielles et sociales de la pratique culturelle (statuts des personnels, conditions des intermittents, rémunérations des intervenants etc) et de l’accès à l’offre de proximité, toujours dans le respect des missions essentielles de l’action sociale inscrites dans les statuts fondateurs du CAES. Elle a aussi la volonté de permettre au plus grand nombre d’agents et de retraités CNRS, ayant confirmé leur adhésion, et à leur famille d’accéder à des formes d’expressions artistiques habituelles ou en marge de leurs habitudes, de butiner au gré des suggestions et actualités des structures culturelles, de suivre et renouveler leur fidélité à des festivals. Dans cet esprit, la commission Culture avec l’appui des correspondants en régions défend, depuis plus de 30 ans, le principe d’une culture « passerelle sociale » non consumériste.
Le pôle culture au CAES ne se limite pas à sa commission nationale et ses cinq membres élus nationaux nommés par le Conseil d’administration mais s’appuie pour la mise en œuvre de sa politique sur le service culture du siège et le réseau de professionnels en régions et dans les Clas. Ce pôle intervient à tous les niveaux de l’association avec la volonté affichée de consolider et fluidifier le rapprochement local/national, voire d’initier des pratiques absentes au niveau local et/ou régional. Le réseau des correspondants culture en régions constitue un maillon fort de médiation culturelle de proximité grâce auquel le pôle culture se réfère pour dénicher les talents et élargir le champ des projets fédérateurs d’envergure nationale, éligibles à un soutien spécifique.

 

Bilan chiffré

En 2019 la commission Culture s’est réunie 14 fois, a consommé un budget de 50 k€ entre projets régionaux (11 k€) – projets singuliers ou en lien avec des événements nationaux – et manifestations nationales (39 k€).

Parmi les événements nationaux marquants de 2019, le Gala s’est déroulé le samedi 5 décembre à Marseille. Grâce au succès de cette deuxième édition (et ce malgré les difficultés de transport en raison des mouvements sociaux pendant cette période), la manifestation s’est confirmée comme une action phare et attendue des adhérents de l’association. L’évènement illustre une nouvelle fois la dynamique engagée par le pôle culture national pour la mise en place d’actions en collaboration avec les régions.

La Galerie nationale du  CAES rue Gay-Lussac, au sein de la Région Paris, a accueilli 3 expositions : Collectif Imagemo, Démarche d’Amélioration Continue du CNRS et 80 ans du CNRS. Chaque vernissage a eu lieu en présence des artistes, des élus de la région/ Clas PMC et/ou du Bureau national. En ouvrant ses portes une nouvelle fois lors de la fête de la musique, la Galerie est devenue aussi un lieu d’accueil d’art vivant.

Enfin en poursuivant avec les régions une réflexion sur les pratiques à adopter en matière de billetterie culturelle, la commission Culture a initié l’instauration d’un pôle de billetterie national animé par des professionnels volontaires. L’idée étant, à terme, de proposer une entrée via le site web national vers l’offre variée existante répartie sur tout le territoire.
Une étude sur la mise en place d’une carte membre CAES conjointe à ce projet a également été engagée. Sa mise en place serait développée en collaboration avec la commission communication.

 

Clotilde Roussel
Présidente de la Commission

Membres de la commission
Patrice Lecomte
, Président
Carole Février, Vice-Présidente
Isabelle Prièto, membre
Christophe Salmeron, membre

Le Conseil d’administration constitutif du 5 juin 2019 a voté la nouvelle composition de notre commission. Elle est composée de 4 nouveaux membres. Les nouveaux élus vont s’efforcer de poursuivre les objectifs du précèdent mandat et remercient tout particulièrement son précèdent président pour l’apport de ses connaissances et son soutien au début de ce nouveau mandat.

En 2019, la commission s’est réunie 2 fois. Une première réunion début septembre pour faire le bilan du précèdent mandat et lister nos objectifs. La deuxième réunion s’est déroulée début novembre pour établir l’ordre de priorités des projets suivants :

  • Proposer un questionnaire pour faire un sondage sur les moyens de garde utilisés pour les enfants des agents en Ile-de-France,
  • Visiter au moins un CLE propre par an,
  • Étudier et proposer un changement de plafond des ALSH avec une augmentation de la SE (subvention d’équilibre) au CA,
  • Étudier et proposer l’augmentation des bornes pour la courbe des TD. Depuis 2011, il n’y a pas eu de réévaluation dans les TD (qui varient de 22% à 80% pour l’enfance),
  • Rédiger un carnet regroupant les différentes notes concernant la Commission Enfance,
  • Rédiger une note sur le subventionnement des séjours adaptés et ALSH pour les enfants porteurs de handicap (rédaction avec les commissions Handicap et Vacances),
  • Revoir la note pour les ALSH/CLE et les ASE,
  • Réunir l’ensemble des acteurs du Belvédère (Élus du Belvédère, du Clas de Gif, de la région et les représentants de la délégation de Gif et de la SDS (Mme Quilgars) pour déterminer l’avenir de cette structure et l’engagement de chacun dans les années à venir.

 

La politique volontariste du CAES du CNRS en faveur de l’enfance permet aux enfants de ses adhérents de bénéficier de différentes subventions.

C’est ainsi que le CAES subventionne plusieurs types de séjours pour les enfants :

  • Colonies de vacances,
  • Séjours à l’étranger,
  • Séjours linguistiques,
  • Séjours adaptés handicap,
  • Chantiers jeune,
  • Séjours scolaires,
  • BAFA et BAFD.

 

Les services du CAES essaient de diversifier l’offre en proposant des séjours sportifs, de découverte, culturels, artistiques, scientifiques. Les enfants porteurs de handicap ne sont pas oubliés et des prestations adaptées leur sont proposées.

Depuis quelques années, la région Lorraine, le CLE de Cronenbourg, et le CLE de Bordeaux organisent des mini camps, des colonies, des formations BAFA. Ces séjours rencontrent un franc succès et s’appuient sur l’investissement conjoint des élus locaux et des professionnels.

Les parents qui ne trouvent pas parmi les offres du CAES l’accueil souhaité pour leurs enfants peuvent demander à bénéficier de la subvention administrative.

 

Séjours Jeunes : colonies, séjours scolaires et formation BAFA et BAFD

En 2019, 1947 départs d’enfants ont été subventionnés par le CAES en régions et au siège, soit une très légère baisse par rapport au niveau 2018 (1958 départs). Par contre les familles ont été mieux subventionnées, parce que la subvention distribuée en 2019 est de 611 k€, une augmentation de 1% par rapport à la subvention 2018. La demande globale pour les séjours jeunes connaît des baisses depuis plusieurs années. Le CAES prend en compte cette réalité et poursuit sa volonté de répondre, au mieux, aux attentes des familles en diversifiant l’offre proposée et en négociant les prestations.

 

Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH)

Le CAES propose, aux agents CNRS, l’accueil de leurs enfants les mercredis et pendant les vacances scolaires, dans des centres de loisirs entièrement gérés par le CAES, hébergés dans des locaux CNRS. Ces centres, dits « CLE  » ou « ALSH propres » sont présents dans 4 villes : Bordeaux, Orléans, Strasbourg, Marseille.

L’offre ALSH est étoffée par des partenariats avec des associations : le Belvédère à Gif-sur-Yvette, le CESOP à Meudon, le CESFO à Orsay, le CAESUG à Grenoble et La Doua à Villeurbanne.

Enfin pour compléter ce dispositif, le CAES signe en régions des conventions d’accueil avec des structures locales, principalement les accueils de loisirs des mairies.

Dans les ALSH propres du CAES, avec le retour sur la réforme des rythmes scolaires, le taux de fréquentation a retrouvé son niveau d’avant 2013. La qualité pédagogique proposée par nos structures, fort appréciée des parents, reste un atout majeur.

Le CAES apporte tout son soutien aux équipes des professionnels de l’enfance, et encourage les échanges de pratiques pédagogiques en vue d’offrir toujours la meilleure prestation aux enfants des agents membres de l’association CAES. Grâce à l’action des régions et des CLAS, des conventions sont signées avec des structures locales pour permettre aux jeunes, dans le cadre des mercredis et vacances scolaires, de pratiquer des activités dites ASE (Activité Spécifique Enfance) : le poney, le ski, la voile, la danse…

 

Accueil des jeunes dans nos villages de vacances

La présence de nurseries et les activités des clubs enfants et jeunes rendent nos villages de vacances très attractifs pour les familles. Chacun y trouve son compte : divertissement pour les jeunes et repos pour les parents. Ainsi, la commission Enfance soutient et encourage tous les projets en faveur de l’enfance, et ce, en ayant toujours à l’esprit l’intérêt des agents.

 

Faits marquants

Au moment de la rédaction de ce rapport d’activité 2019, la France traverse la crise sanitaire liée au COVID 19. Comme l’ensemble des activités du tourisme, les prestations enfants sont fortement impactées par la crise. Tous les séjours scolaires du deuxième trimestre 2020, les séjours de vacances du printemps, les séjours à l’étranger de l’été ont été tous annulés. Les séjours de vacances en France sont en sursis ! L’année 2020 s’annonce noire pour les prestations enfance.

 

Patrice Lecomte
Président de la Commission

Georges Kremer

Membres de la commission jusqu’au 5 juin 2019 : Georges Krémer, Christophe Herrmann, Patricia Fouquereau, Gilles Favier, David Trébosc.

Membres de la commission depuis le 5 juin 2019 : Georges Krémer, Christophe Herrmann, Isabelle Ladegaillerie, Jacky Hirsch, Denis Paquet.

La commission GRH élabore la politique du CAES en matière de gestion des ressources humaines, dans le cadre du droit du travail et en concertation avec la direction du CAES. Elle traite de différents points concernant la vie des salariés CAES et aussi celle des agents CNRS affectés à l’Unité Mixte de Service (UMS) libellée USAES.

En 2019 plusieurs points importants ont été étudiés par la Commission afin d’apporter des propositions à la direction du CAES pour servir au mieux le personnel dont le CAES du CNRS est responsable. La commission propose des orientations et des améliorations qui seront soumises au Bureau National.

Le Bureau National étudie les propositions, après acceptation, celles-ci sont présentées au CE-CS (représentants du personnel de la Délégation Unique du Personnel et du Conseil de Service) du CAES pour avis. L’avis retenu du CE-CS sera ensuite présenté au Bureau National pour validation et diffusion de la décision retenue.

Le CE-CS forme des groupes de travail pour mieux aborder les dossiers :

  • Le Groupe de travail grille salariale a travaillé sur la revalorisation des salaires applicables au 1er janvier 2019 et négocié par la branche professionnelle du tourisme sociale et familial. Le groupe s’est réuni pour revoir cette grille au début de l’année 2019 afin de respecter l’augmentation du SMIC et des négociations de la branche de travail (social).
  • Le Groupe de travail sur le Compte Epargne Temps (CET) des personnels du CAES, s’est réuni afin d’acter le nombre de jours de dépôt, le nombre de jours payés possibles, et le montant des jours rémunérés par niveaux de salaires. La démarche permettra d’avoir une harmonisation entre les personnels CAES et CNRS. Le CE-CS a demandé que la négociation de l’accord CET pour les agents du CAES se fasse en 2020 suite à l’élection de la nouvelle instance du personnel : le Comité Social et Economique (CSE).
  • Le Groupe de travail sur la qualité de vie au travail (QVT) a travaillé sur un document à destination des nouveaux entrants. Le groupe s’est partagé en trois sous-groupes pour établir trois documents, un pour le siège, un pour les centres et un pour les régions et clas.
  • En début 2019, un an d’expérience avec le prestataire de paie NIBELIS pour les personnels CAES. Lancement du prélèvement à la source de l’impôt sur le salaire qui est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Un travail de collaboration permanent avec le spécialiste de paie chez NIBELIS et l’équipe paie.
    Un personnel CAES a repris l’élaboration de la paie en attendant l’arrivée d’un personnel recruté par un concours externe CNRS au mois de décembre 2019. Cette nouvelle responsable de paie, en coordination avec l’équipe RH a mis en œuvre des processus et un planning de paie sur l’année à destination des centres de vacances, CLE, régions, le service comptabilité du siège et le responsable financier. Cette collaboration interservices permet chaque mois de livrer la paie en fin de mois.
  • Dans le cadre de sa politique salariale, le président-directeur général du CNRS a décidé de procéder au réexamen des groupes de fonctions de chaque corps (RIFSEEP). Nous avons travaillé en interne, et suite à notre argumentaire, nous avons obtenu, après validation du CNRS, la revalorisation de certains postes en groupe 1 et en groupe 2.
    Lors des nouvelles demandes de postes en mobilité interne (Noemi), nous veillons à publier le groupe correspondant selon l’emploi type, et là-aussi permettre quand cela est possible un réexamen du groupe de fonctions.
  • Le télétravail a été mis en place au CNRS le 1er janvier 2019. Consultation auprès des présidents de régions, des chefs de service, et des agents CNRS sur les jours non télé-travaillés et sur le nombre de jours en télétravail. Les résultats de l’enquête ont déterminé deux jours qui ne seront pas télé travaillés : le mardi et le jeudi.
    Officiellement en 2019 nous avions 8 agents CNRS en télétravail. Pour les personnels CAES un document en préparation sera élaboré avec le CE-CS puis sera proposé au CSE en début 2020 (futur Comité Social et Economique).
  • La nouvelle instance pour le personnel CSE (Comité Social et Economique) que le gouvernement a institué pour le 1er Janvier 2020, regroupe les instances précédemment existantes qui étaient constituées de la  Délégation Unique du Personnel (DUP) formée des Délégués du Personnel (DP) et le Comité d’Entreprise(CE)) et le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT). La mise en place du CSE a demandé un travail de préparation de longue haleine par le service GRH. Le 17 septembre a été publiée l’information relative aux élections à destination des personnels, le 18 octobre l’invitation des OS de la branche Tourisme Social et Familial pour une négociation du protocole d’accord pré-électoral et signature après présentation au CE-CS. Le 27 octobre était la date limite des dépôts des listes. Le 28 novembre, il y a eu une carence au premier tour de l’élection due au manque de dépôt de liste. Suite aux grèves de différents organismes et administrations dont La Poste liées à la réforme des retraites, le deuxième tour prévu initialement le 12 décembre 2019 a été reporté au 6 janvier 2020 après l’établissement d’un avenant du protocole d’accord préélectoral par l’OS signataire et le Président du CAES.
  • Le plan de formation 2019 élaboré par le service GRH du CAES a permis à 170 personnels CAES et CNRS de tous sites confondus de participer à 48 formations dont 18 étaient collectives. La subvention annuelle 2019 pour la formation s’élève à 109 948 €. En septembre 2019, ont été enregistrées les demandes des personnels lors des entretiens annuels pour préparer le plan 2020.
  • Nous adhérons depuis quelques années au Groupement Syndical des Organismes du Tourisme Familial (GSOTF). Cela nous permet d’avoir un interlocuteur juridique qui nous informe de toutes les nouveautés gouvernementales incombant à la branche (modification du CE-CS en CSE, l’augmentation du SMIC, le résultat de la négociation de l’augmentation des salaires pour la branche etc..). Nous prenons régulièrement conseil auprès de leur juriste sur des points précis afin d’être conforme avec la législation.

 

Personnels du CAES et du CNRS de 2013 à 2019

Promotions agents CNRS  2019 :
2 changements de Corps : 1 en IR2 au Siège et 1 en AI au Centre d’Aussois

Promotions par sélection professionnelle CNRS  2019 :
2 promotions en TCE 1 en Région Midi-Pyrénées et 1 au Siège

Concours interne :
1 promotion en IECN 1 en Région Sologne-Limousin

****

Promotions agent CAES 2019 :
4 changements de niveau
E-I : 2 au Centre d’Aussois, 1 en Région Côte d’Azur
E-0 : 1 au Siège

6 changements de Classe
G-0 : 1 au Siège
F-I : 1 au Centre d’Aussois
E-I : 1 au Centre de Fréjus et 1 au Centre d’Oléron
C-I : 1 en Région Aquitaine-Poitou-Charente
B-0 : 1 au Centre d’Oléron

23 échelons accélérés retenus
1 Région Paris – 1 Région Val de Marne – 1 Champagne-Lorraine – 2 Centre d’Oléron – 9 Centre d’Aussois – 2 Aquitaine-Poitou-Charente – 4 au Siège – 1 Provence – 1 Centre des Plantiers – 1 Centre de Fréjus

 

Mouvement des agents CNRS 2019

3 départs CNRS
1 départ à la retraite (Région Languedoc)
1 départ NOEMI (Siège ADM)
1 détachement au conseil départemental (Normandie)

6 arrivées NOEMI
2 Région Languedoc-Roussillon – 2 au Siège – 1 Région Normandie – 1 Région Paris

1 arrivée Mise à disposition au siège

1 arrivée par Concours externe au siège

7 départs CDD CNRS
4 au Siège – 1 Région Ile de France Sud – 1 Région Midi-Pyrénées – 1 Région Bretagne

10 arrivées CDD CNRS
1 Région Ile de France Sud – 7 au Siège -1 Région Bretagne-Pays de la Loire – 1 Midi-Pyrénées

****

Mouvements agents CDI CAES 2019

2 départs CAES
1 Centre d’Oléron, 1 Région Bretagne

5 arrivées CDI CAES
2 au Siège – 2 au Centre d’Aussois – 1 Région Aquitaine-Poitou-Charente

234 agents CDD CAES 2019
151 dans les villages vacances : 103 à Aussois (52 F- 51 H) – 12 à Fréjus (7 F – 5 H) – 36 à Oléron (20 F – 16 H)
65 en région (39 F – 26 H)
18 au Siège (15 F – 3 H)


 

Subvention CE 2019

  • L’employeur CAES a versé au Comité d’Etablissement une subvention de fonctionnement d’un montant annuel équivalent à 0,20 % de la masse salariale brute (taux recommandé dans les entreprises de 50 à 2 000 salariés) : montant total au titre de 2019 : 8 500,00 €.

Remerciements

Je remercie toute l’équipe de la Gestion des Ressources Humaines pour le travail consciencieux et efficace qu’elles ont réalisé toute cette année 2019 et lors des derniers mois avec les grèves de transports.

Teresa Reyes, Evelyne Delamadeleine, Virginie Duroudier, Martine Le Govic, Lucia Colina, Hélène Bonnaud, Mirella De Pascalis, Farah Sefri.

 

Georges Krémer
Président de la Commission

Travaux de la commission

Une des missions de la commission Sections Locales et Régions est d’accompagner les structures régionales du CAES (Régions, Clas, SeRAS). La commission a également la responsabilité de répartir de façon équitable les moyens affectés à chaque région par le CAES national.

Le conseil d’administration constitutif du 05/06/19 a voté la nouvelle composition de la commission : elle comprend 6 personnes dont 4 nouveaux membres. Ce nombre limité de membres entraîne un travail individuel conséquent dans la mesure où chaque membre assure seul ou en collaboration avec un membre du bureau, le suivi de 2 voire 3 régions. Les nouveaux élus remercient ceux du mandat précédent pour leur travail et leur détermination à être à l’écoute des Régions, Clas et SeRAS. La liste des élus assurant le suivi des régions a été validée lors du Conseil d’Administration des 1er et 2 octobre 2019 à Oléron.

En 2019, la commission s’est réunie sept fois. Une réunion sur deux jours en septembre a permis d’examiner les rapports d’activité 2018 des régions. En décembre, la commission SLR a proposé la répartition de la subvention 2020 (votée lors du Conseil d’administration du 12/02/2020). Tout au long de l’année, les travaux de la commission permettent de se prononcer sur le solde budgétaire 2018, de discuter de l’activité des régions en s’appuyant sur les comptes-rendus de visites faites par ses membres. La commission a examiné, pour avis, les demandes d’investissement et de reports budgétaires des régions, des Clas et des SeRAS pour 2020.

Un autre objectif que s’est fixé la commission SLR est d’établir des fiches pour faciliter le fonctionnement des régions, des Clas et des SeRAS. Après la parution des premières fiches, le bureau national du 29/01/2019 a validé la fiche « Rôle des élus des Clas, SeRAS et Régions ». Pour rappel voici les fiches déjà faites : Calendrier des demandes au national, Création d’un Clas, Organisation des élections d’un Clas, Reports de crédits, Rôle des professionnels-les des Clas, SeRAS et Régions, Rôle des élus des Clas, SeRAS et Régions.

 

Structures

Le conseil d’administration du 06/02/2019 à Ivry-sur-Seine a validé la création du Clas de Tours rattaché à la Région Sologne-Limousin.
Le conseil d’administration du 15/05/2019 à Ivry-sur-Seine a dissout deux Clas : celui du Centre Universitaire des Saints Pères (CUSP), rattaché à la Région Paris et Le France rattaché à la Région Paris.
Fin 2019, le CAES compte 16 régions, 67 Clas et 14 SeRAS.

 

Suivi des régions et des associations

Au cours de l’année 2019, 12 régions CAES ont été visitées, une ou plusieurs fois, par les membres de la Commission ou les élus du Bureau National. Toutefois, pour certaines d’entre elles, nous recommandons de prévoir les réunions suffisamment à l’avance en prévenant dans tous les cas l’administration du Siège et en tenant compte des réunions nationales déjà programmées.
Le suivi des associations (CAESUG, CESOP, CESFO, PSUC et Collège de France) est assuré par un membre statutaire du Bureau National.

 

Subvention activités diverses (hors associations)

La subvention des activités diverses des régions pour 2019 se montait à 659 718 € dont 6 252 € de frais de missions alloués aux régions éclatées et 2 000 € pour les créations de CLAS. La répartition de ce budget a été votée lors du CA du 06/02/2019 en tenant compte des effectifs respectifs et des activités réalisées. Pour tout calcul, nous nous référons aux données du service des Effectifs du CNRS qui mentionne 31 751 agents actifs CNRS (PPP = Personnes Physiques Présentes) au 31/12/2017. Pour obtenir le nombre de bénéficiaires potentiels du CAES en régions, il faut ôter à ce nombre les 3 927 membres des associations (CAESUG, CESOP, CESFO-PSUC et Collège de France) ce qui donne 27 824 actifs (21 568 permanents et 6 256 contractuels). En outre, 4 850 retraités ont été recensés à partir de notre base Ganael au 30/10/2018. L’effectif total retenu pour les activités régions s’élevait donc à 32 674. L’analyse des rapports d’activités 2017 des régions a permis d’attribuer 1 290 points d’activité (bonifications pour application des tarifs dégressifs incluses). La subvention globale a été votée en budget fermé. La répartition entre régions s’est faite sur la base 1/4 en fonction du nombre d’agents et 3/4 sur les points d’activité. Le CNRS ayant alloué une subvention supplémentaire pour les activités régionales de 40 000 €, le CA a décidé sur avis de la commission SLR, de ne pas appliquer de fourchette négative, ce qui a conduit à des variations pour les diverses régions comprises entre + 1,25 % et + 10,21 %.

 

Sandrine Laplace
Présidente de la Commission

Membres de la commission
Annick Choisier, Présidente
Antonio Serpa, Vice-président
Naceur Chaabane, Patricia Fouquereau, Patrick Guedj, Guy Mourey, Colette Orange

 

La commission Solidarité-Handicap a deux rôles au sein du CAES :

  • une réflexion en vue d’améliorer l’action du CAES à l’égard des agents CNRS en difficulté et des personnes en situation de handicap, tout en tenant compte de l’évolution de la législation.
  • l’attribution de prêts, dans le domaine de la solidarité, et d’aides, dans le secteur du handicap.

 

Prêt Solidarité

Le prêt Solidarité à taux zéro, est attribué en fonction du caractère social d’une situation. Il est destiné au financement de frais, en relation le plus souvent avec un événement déstabilisant, affectant l’équilibre d’un budget familial. D’un montant maximal de 5 000 € depuis 2013, ce prêt est remboursable par mensualités sur une période allant de 3 à 48 mois. En 2019, le CAES a étudié 55 demandes et accordé 48 prêts d’un montant moyen de 4 062€ pour un financement total de 195 002 €.

Handicap

Le CAES prévoit des actions d’aide envers les personnes en situation de handicap (agents CNRS et/ou membres de leur famille ayant-droit). Ces aides prennent en charge une partie des dépenses d’équipements spécialisés, d’aménagement de l’habitat et d’aides humaines. En 2019, la commission Handicap a examiné 31 dossiers dont 2 datant de 2018, 13 demandes proviennent de «nouvelles » familles (il s’agit d’une première demande à la commission Handicap), 4 demandes (hors critère) ont été orientées, 1 demande est à revoir (en attente d’élément), les 26 autres ont été retenues pour un montant total attribué de 60 830 €.

 

Motifs des demandes d’aide pour le handicap

 

Le poste le plus important du budget est réservé à la rémunération du personnel dédié à l’accompagnement des agents et/ou de leurs ayants-droit en situation de handicap. Le second poste concerne la participation aux aménagements de l’habitat et les adaptations de véhicule.

Accueil de personnes handicapées dans nos villages de vacances

Le CAES a la volonté d’accueillir les personnes en situation de handicap accompagnées de leur famille dans les meilleures conditions possible. En 2019, 216 personnes en situation de handicap ont séjourné dans nos villages de vacances.

Pour l’accueil d’enfants (majeurs ou mineurs) et d’adultes en situation de handicap dans nos villages de vacances, la commission a participé à la rémunération de moniteurs spécialisés et aux séjours de tierces personnes pour 12 080 €, ainsi qu’à la prise en charge de cours de ski adaptés pour un montant de 5 050 €. La commission est également intervenue pour l’accueil d’enfants en situation de handicap dans les Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) à Strasbourg (15 370 €). D’autres ALSH, en partenariat avec le CAES, accueillent aussi des enfants en situation de handicap. Dans ce cas, le surcoût de l’encadrement renforcé est supporté par la subvention d’équilibre. Dans le cadre de colonies spécialisées ou non, des enfants en situation de handicap ont diversement bénéficié de vacances à tarif préférentiel, soit sous forme de subvention administrative (1 998 €), soit par l’intermédiaire des tarifs dégressifs (budget vacances/enfance) ou encore par la participation de la commission Handicap au surcoût de l’encadrement (13 260 €).

Accessibilité handicap à un gîte à Oléron
Accessibilité à un gîte à Oléron

 

Accessibilité : Des travaux de rénovation concernant les hébergements adaptés sont en cours au Village de la Vieille Perrotine (Oléron) et le Père Noël est passé au Centre Paul-Langevin.

 

 

 

Solidarité vacances

Le dispositif Solidarité Vacances a permis aux agents CNRS en grande difficulté de bénéficier, avec leur famille, de séjours de vacances dans les centres propres du CAES, selon un tarif particulier. En 2019, elle a permis d’accueillir 7 familles. La participation financière de la commission Solidarité s’est élevée à 3 500 €.

 

Aide ponctuelle pour agent CAES

Equivalent de l’aide exceptionnelle pour les agents CNRS, l’aide ponctuelle réservée aux agents CAES a pour vocation de répondre à une situation d’urgence causée par des difficultés exceptionnelles et imprévisibles pour lesquelles toutes les autres voies de recours ont été épuisées. En 2019, six demandes ont été étudiées et un montant de 8 700 € a été attribué en « aide ponctuelle » pour les agents CAES.

Enfin, nous voudrions saluer la mémoire de Jean-Marie DEWARUMEZ qui fut un membre actif de notre commission lors du précédent mandat.

 

Annick Choisier
Présidente de la Commission

« Il y a des épidémies de tout ordre, le goût du sport est une épidémie de santé. »

Jean Giraudoux – Le Sport (1928)

 

Programmation initiale en 2019

  • 12 mai 2019 – Tomblaine : 80 ans du CNRS – course EKIDEN Nancy
  • 26 mai 2019 – Mont Saint-Michel : Duo-Marathon du Mont Saint-Michel
  • 30 mai-2 juin 2019 – Île d’Oléron : 18ème Challenge Golf
  • 7-10 juin 2019 – La Vieille Perrotine : InterCLAS 2019
  • 21-26 juillet 2019 – Transmaurienne-Vanoise : 3ème Rencontre VTT Recherche d’Aussois
  • 10-14 octobre 2019 – Roc d’Azur : 12ème Rencontre VTT Recherche de Fréjus
  • 11-14 octobre 2019 – La Trinité sur Mer : 28ème Challenge Voile-Recherche
  • 27 octobre 2019 – Marseille : 80 ans du CNRS – course Marseille-Cassis

 

La programmation initiale des manifestations a été quelque peu chamboulée en cette année électorale pour le CAES. Le peu d’inscriptions à la course Duo-Marathon du Mont Saint-Michel, aux InterCLAS 2019, et à la Rencontre VTT Recherche d’Aussois nous a contraints à les annuler.

 

80 ans du CNRS – Course relais EKIDEN – Nancy, le 12 mai 2019

Organisé en partenariat avec la délégation Centre-Est (DR06-CNRS), Laurent Gobert et Clotilde Roussel portent le projet du CLAS de Nancy pour la région Lorraine-Champagne.
Le projet consiste à faire participer, pour commémorer les 80 ans du CNRS, 80 agents CNRS et ayants-droits CAES, à la course relais EKIDEN de la Métropole du Grand Nancy. Simultanément au déroulement de la course relais (6 passages de témoin) d’une distance égale à celle du Marathon (42,195 km), sont organisés/animés dans le stade des mini-conférences / débats / ateliers / expositions sur les thèmes scientifiques de la physiologie de l’effort – Sport et environnement durable/écologie/empreinte carbone – Sport et santé – Sport et fonctionnement du cerveau pendant l’effort – Mouvement et biomécanique, …
76 coureurs ont participé à l’épreuve soutenue par le CNRS.

 

Duo-Marathon du Mont Saint-Michel, le 26 mai 2019

Projet organisé par Luc Legeard et Richard Baschera pour les régions Normandie et Bretagne-Pays de Loire. Le challenge est lancé sur le Duo-Marathon du Mont Saint Michel, course reine, de Cancale au Mont Saint Michel, sur un parcours roulant et propice à de bons chronomètres.
Distance : 42,195 km
Départ : Port de la Houle/Quai Duguay Trouin – Cancale
Relais au KM 20,5 : Cherrueix
Arrivée : Barrage du Couesnon – Mont-Saint-Michel
Le faible nombre de participants n’a pas permis l’engagement d’équipes aux couleurs du CAES.

 

18ème Challenge Golf – Île d’Oléron, du 30 mai au 2 juin 2019

Bernard Galland a organisé le 18ème Challenge Golf pour la SeRAS Golf de la région Île-de-France Ouest et Nord.

Traditionnellement golfique, le week-end de l’Ascension a réuni 64 personnes, compétiteurs et accompagnants. Les épreuves sportives, le Trophée Noël Fourdan (compétition individuelle) sur le golf de la Rochelle et le Challenge Golf (compétition inter-régionale par équipe de deux) sur le golf de l’Île d’Oléron, ont vu s’affronter les 48 golfeurs, dont 43 ouvrants-droits et ayants-droits du CAES du CNRS.

 

18ème Challenge Golf 2019 – Montage financier

DépenseRecette%
Coût – Prix de revient21 265 €0,00 €100 %
Financement CAES0,00 €6 900 €32,5 %
Financement Région
0,00 €500 €2,4 %
Participants0,00 €13 865 €65,1 %

 

InterCLAS 2019 – Île d’Oléron, du 7 au 10 juin 2019

La deuxième édition n’a pu se tenir par manque de participants.

 

Les Rencontres VTT Recherche

3ème Rencontre d’Aussois, du 21 au 26 juillet 2019
Pas de participants pour la 31ème édition de la Transmaurienne-Vanoise passant par Aussois.

12ème Rencontre de Fréjus, du 10 au 14 octobre 2019
1er événement VTT au monde, le Roc d’Azur est adapté à tous les niveaux, âges et pratiques. Implanté sur la Base Nature François Léotard de Fréjus, il reçoit chaque année plus de 150 000 visiteurs.
La 36ème édition a vu un habitué s’inscrire à plusieurs épreuves du Roc d’Azur, le soutien financier du CAES est de 50€.

Petit rappel : deux évènements VTT majeurs et mondialement reconnus dans la discipline ont lieu près de nos centres de vacances d’Aussois et de Fréjus. En villégiature au CAES du CNRS, il est offert la prise en charge d’une inscription par participant (OD, AD et retraité) à l’une des courses ou randonnées de son choix, prestation gérée par nos centres.

 

28ème Challenge National Voile-Recherche – La Trinité sur Mer, du 11 au 14 octobre 2019

Yann Audic et Denis Chrétien ont organisé dans la Baie de Quiberon la 28ème édition du Challenge Voile-Recherche pour le CLAS de Rennes de la région Bretagne-Pays de Loire.

Le challenge réuni depuis ses débuts de nombreux équipages composés de membres de laboratoires de recherches CNRS, INSERM, CEA, Universités, …). Les équipages constitués par les chefs de bord sont composés de 6/7 personnes. Les plus aguerris partagent une passion avec des collègues qui découvrent la voile en régatant. Cette année, 89 personnes, dont 34 CNRS, réparties sur 14 bateaux, ont régaté pendant 4 jours sur le plan d’eau de la Baie de Quiberon entre la presqu’île et les îles de Belle-Île, Houat et Hoëdic.

Les 4 jours du Challenge Voile-Recherche :

  • Vendredi
    Matin – Convoyage
    Après-midi – Entraînement
    Fin d’après-midi – Amarrage des bateaux au port de la Trinité-sur-Mer
  • Samedi
    Matin – Régate : parcours de type “bananes”
    Midi – Retour à la Trinité-sur-Mer,
 préparation pour la navigation de nuit
    Fin d’après-midi – Départ de la course de nuit
  • Dimanche
    Après-midi – Parcours côtier
    Soir – Joutes musicales (une chanson par équipage, épreuve éliminatoire) – Repas collectif.
  • Lundi
    Matin – Régate : parcours de type “bananes”
    Après-midi – Remise des prix – Fin du challenge

 

18ème Challenge National Voile-Recherche 2019 – Montage financier

DépenseRecette%
Coût – Prix de revient14 852 €0,00 €100 %
Financement CAES0,00 €2 986 €20,1 %
Financement Région
0,00 €0,00 €0 %
Autre financeur0,00 €0,00 €0 %
Participants0,00 €11 866 €79,9 %

 

80 ans du CNRS – Course Marseille-Cassis, le 27 octobre 2019

Pour commémorer les 80 ans du CNRS et la 40ème édition de la course, un partenariat entre la délégation Provence et Corse (DR12-CNRS) et le Comité Régional du CAES – Provence et Corse, représenté par Bruno Baudoin, s’est mis en place pour que 80 agents courent aux couleurs du CNRS. A cette occasion une étude scientifique a été conduite, par des chercheurs de l’Institut des Sciences du Mouvement Etienne-Jules Marey, lors du Marseille-Cassis, sur des coureurs CNRS, afin de déterminer s’il existe des différences entre les hommes et les femmes face à la fatigue musculaire, et plus particulièrement à la récupération fonctionnelle après la course, étude qui se poursuivra sur les deux éditions à venir.
74 coureurs (17 femmes, 57 hommes), âgés de 24 à 65 ans, venant des quatre coins de France ont pris la ligne départ sous un soleil éclatant, tous étaient à l’arrivée.
« Au-delà de ces très beaux résultats, nous retiendrons l’émulation que la constitution de cette équipe a pu créer, la motivation que l’on a senti chez chacun, et ce, malgré les blessures, la déception de ceux qui n’ont malheureusement pas été en mesure de prendre la ligne de départ, et surtout, la fierté de courir sous les mêmes couleurs « , nous a rapporté Bruno Baudoin.
Le soutien financier du CAES s’élève à 2 500€.

 

Fin 2019, la commission Sport a pu concrétiser la réflexion et l’étude menée sur le mode d’application du tarif dégressif aux manifestations sportives financées par la commission Sport. Cette étude nous a conduit à mettre en place un tarif dégressif partiel mieux adapté pour ces types d’évènements, l’application sera effective dès janvier 2020 (cf. « Note d ‘application n°8-19 – Commission Sport – Financement d’un projet sportif » du 5 novembre 2019).

 

Bilan 2015-2019

Les membres de la commission Sport remercient :
Yann AUDIC, Mathieu BAHIN, Richard BASCHERA, Bruno BAUDOIN, Ahmed BENTALEB, Jean-Paul BEYL, Isabelle BOUCHOULE, Marc BOUTOUTE, Denis CHRÉTIEN, Mathieu CORAZZI, Erwann CORRE, Karine COSTUA, Jean-Claude DAVID, Sabine DOUILLET, Bernard FERTIL, Damien FICHEUX, Bernard GALLAND, Laurent GOBERT, Élisabeth GUEYDON, Guy KLEINDIENST, Luc LEGEARD, Alexandra PENA-REVELLEZ, Jean-Jacques RIVY, Clotilde ROUSSEL, Emmanuel TEXIER, Yolande TONIOLO-SALLEN, la Délégation Centre-Est (DR06 – CNRS), la Délégation Provence et Corse (DR12-CNRS) et la SeRAS Randonnées et Découvertes,
qui ont organisé une ou des manifestations, et partagé leur passion pour l’activité qu’ils portaient.

Ces bénévoles ont contribué à la réalisation de 27 manifestations à caractère sportif (voir tableau), et ils ont permis à 1098 personnes de partager des moments de convivialité, des moments euphorisants et/ou des moments de désappointements lors de ces rencontres.
Le soutien financier du CAES du CNRS (2015-2019) s’élève à 70 448 €, soit un taux de contribution égale à 30,7% des sommes engagées budgétairement pour la réalisation des manifestations soutenues.
A cela, il faut rajouter le soutien logistique des agents du CAES du CNRS, grâce à qui tout cela a été possible. Et le travail de la commission Sport, qui durant le mandat 2015-2019 s’est attaché à normaliser et harmoniser les demandes de budgets qui leur ont été faites.

Les membres de la commission Sport tiennent à remercier le soutien apporté par :
Adèle ADO, Christine BAJOU, Nathalie BONTEMPS, Sophie CAVANNA, Martine ESTEVENET, Marie MOURAIN SOONDRUM, Fabienne COURTIN, Annie GIBAULT, Sylvie GUILLAUMET, Catherine HALLOT, Malik HAMZA, Natali HENRIQUES, Louisa KHOUNI, Clarisse KLEINDIENST, Sylvie KREMER-RENAUDIN, Claire KULAGA, Laurent MANDEIX, Pierrette MÉDINA, Clémence MERMILLOD, Véronique MEYER, Christine MOREAU, Ghyslaine ORCEL-PELLICOT, Corinne ORTAIS, Marlène PÉRON, Quynh PHAN, Nell REDERT, le service administratif, le service comptabilité et le service informatique, nos professionnels qui œuvrent dans l’ombre pour que chaque année se réalise dans les meilleures conditions ces rencontres sportives.

 

Les membres de la Commission Sport

  • 2015 – 2019 : Véronique ANDRÉ, Bruno BAUDOIN, Richard KOTARBA (Président), Luc LEGEARD, Chantal MENIER 
et Jean PENNORS.
  • 2019 – 2023 : Nathalie DAGONEAU, Patricia FOUQUEREAU, Richard KOTARBA (Président), Luc LEGEARD,
Chantal MENIER, Claude MIRODADOS et Guy MOUREY.

 

Les événements programmés entre 2015 et 2019

EvénementLieu – DateOrganisateurSoutien
5ème Ronde des SemiLège-Cap Ferret
8 mai 2015
Ahmed BENTALEB
Emmanuel TEXIER
CLAS de Bordeaux
Région Aquitaine-Poitou-Charente
14ème Challenge GolfPays d’Aix
14-17 mai 2015
Bernard FERTIL
Jean-Claude DAVID
CLAS de Saint-Jérôme
Région Provence et Corse
24ème Challenge Voile-RechercheLa Trinité sur Mer
25-28 septembre 2015
Isabelle BOUCHOULESeRAS Nautique 
Région Île de France Ouest et Nord
8ème Rencontre VTT Recherche de FréjusRoc d’Azur – Fréjus
7-11 octobre 2015
Commission SportVillage de Vacances
 Villa Clythia – Fréjus
6ème Ronde des SemiGrenoble-Vizille
3 avril 2016
Sabine DOUILLET
Alexandra PENA-REVELLEZ
CAESUG
Région Alpes
15ème Challenge GolfAlsace 
5-8 mai 2016Guy KLEINDIENST
Jean-Paul BEYL
CLAS Centre-Ville
Région Alsace
1ère Rencontre VTT Recherche d’AussoisTransmaurienne-Vanoise
20-24 juillet 2016
Commission SportVillage de Vacances
 Paul Langevin – Aussois
9ème Rencontre VTT Recherche de FréjusRoc d’Azur
5-9 octobre 2016
Commission SportVillage de Vacances
 Villa Clythia – Fréjus
25ème Challenge Voile-RechercheÎle de Groix
7-10 octobre 2016
Isabelle BOUCHOULESeras Nautique 
Région Île de France Ouest et Nord
16ème Challenge GolfBretagne
25-28 mai 2017
Jean-Jacques RIVYCLAS de Rennes
Région Bretagne-Pays de Loire
7ème Ronde des SemiAiguebelette
10 juin 2017
Mathieu CORAZZICLAS de Modane
Région Centre-Est
Badminton
 Championnat de FranceAire sur la Lys
24-25 juin 2017
Mathieu BAHINCLAS Pierre-Marie Curie
Région Paris
26ème Challenge Voile-RechercheÎle de Groix
13-16 octobre 2017
Isabelle BOUCHOULESeras Nautique 
Région Île de France Ouest et Nord
10ème Rencontre VTT Recherche de FréjusRoc d’Azur
4-8 octobre 2017
Commission SportVillage de Vacances
 Villa Clythia – Fréjus
50 ans SeRAS RandonnéeSologne
14-16 octobre 2017
SeRAS Randonnée
 et DécouvertesSeras Randonnée et Découvertes
Région Île de France Ouest et Nord
SaintéLyonSaint-Etienne
2 décembre 2017
Damien FICHEUXCLAS de Villeurbanne
Région Centre-Est
15ème Adayades SportivesGuidel
9-13 mai 2018
ADAS – INRACommission Sport
CAES du CNRS
17ème Challenge GolfAlbi
10-13 mai 2018
Élisabeth GUEYDONCLAS de Montpellier
Région Languedoc-Roussillon
2ème Rencontre VTT Recherche d’AussoisTransmaurienne-Vanoise
22-27 juillet 2018
Commission SportVillage de Vacances
 Paul Langevin – Aussois
Rallye Découverte de GrasseGrasse
23 septembre 2018
Yolande TONIOLO-SALLENT
Marc BOUTOUTE
Région Côte d’Azur
11ème Rencontre VTT Recherche de FréjusRoc d’Azur
10-14 octobre 2018
Commission SportVillage de Vacances
 Villa Clythia – Fréjus
27ème Challenge Voile-RechercheLa Trinité sur Mer
12-15 octobre 2018
Isabelle BOUCHOULESeras Nautique 
Région Île de France Ouest et Nord
8ème Ronde des SemiSaint Pol- Morlaix
4 novembre 2018
Karine COSTUAS
Erwann CORRE
Luc LEGEARD
CLAS de Roscoff
Région Bretagne-Pays de Loire
80 ans du CNRS
 Course EKIDEN NancyTomblaine
12 mai 2019
Délégation Centre-Est (DR06 – CNRS)
Laurent GOBERT
Clotilde ROUSSEL
CLAS de Nancy
Région Lorraine-Champagne
Duo-Marathon
 du Mont Saint-MichelMont Saint-Michel

26 mai 2019
Luc LEGEARD

Richard BASCHERA
Région Normandie

Région Bretagne-Pays de Loire
18ème Challenge GolfIle d’Oléron
30 mai-2 juin 2019
Bernard GALLANDSeRAS Golf
Région Île de France Ouest et Nord
InterCLAS 2019La Vieille Perrotine

7-10 juin 2019
Commission SportVillage vacances
 La Vieille Perrotine – Oléron
3ème Rencontre VTT Recherche d’AussoisTransmaurienne-Vanoise

21-26 juillet 2019
Commission SportVillage de Vacances
 Paul Langevin – Aussois
12ème Rencontre VTT Recherche de FréjusRoc d’Azur
10-14 octobre 2019
Commission SportVillage de Vacances
 Villa Clythia – Fréjus
28ème Challenge Voile-RechercheLa Trinité sur Mer
11-14 octobre 2019
Yann AUDIC
Denis CHRÉTIEN
CLAS de Rennes
Région Bretagne-Pays de Loire
80 ans du CNRS
 Course Marseille-CassisMarseille
22 octobre 2019
Délégation Provence et Corse (DR12-CNRS)
Bruno BAUDOIN
Région Provence et Corse

 

Richard Kotarba
Président de la Commission

Magali Sansonetti

 

Du 1er janvier au 5 juin 2019 : F. Boller, J. Caparros (Présidente), M. Conin (Vice-Président), F. Révillon, K. Sapin, R. Walter, C. Zimmer
A partir du 5 juin 2019 : J.-M. Debordes, J.-M. Dewarumez (Vice-Président), C. Jullien, F. Révillon, M. Sansonetti (Présidente), K. Sapin, S. Touleron.
Responsable du Patrimoine CAES : D. Paquet

 

 

Fonctionnement de la commission

Depuis le mandat précédent, la Commission Vacances est organisée en axes thématiques (Fonctionnement et vie des Centres / Colloques / Budget et Tarifs / Voyages / Statistiques / Investissement, Patrimoine et travaux), recouvrant les différents domaines d’action de la Commission, que ce soit dans les Centres de vacances, au sein des services du siège, ou en collaboration avec les autres commissions (Solidarité Handicap, Communication, Enfance…).

La Commission se réunit 2 fois en plénière chaque année : 1 fois au printemps pour voir comment s’annonce la saison estivale, 1 fois à l’automne pour faire un bilan complet de l’année.

La commission collabore avec les statutaires et le responsable financier, lors des discussions budgétaires concernant les centres de vacances, afin que la politique des vacances défendue par la commission soit en cohérence avec les réalités du terrain, et applicable par les professionnels du secteur. Les discussions des choix d’investissement ou de travaux, sont discutées également lors de ces rencontres, en accord avec le responsable Patrimoine, qui accompagne la Commission Vacances dans ses actions tout au long de l’année.

Pour les collaborations nécessaires et recherchées, avec tous les secteurs transversaux (communication, informatique, RH, comptabilité), et du fait de la structuration en axes thématiques, en plus des 2 réunions plénières, la commission s’est réunie une vingtaine de fois (17 fois de juin à décembre 2019), en petits groupes, ou en étant représentée par sa présidente ou un de ses membres.

 

2019 dans les centres

Le secteur vacances représente un Chiffre d’Affaire de plus de 7 M€, dont 5 M€ rien que dans les centres du CAES (1,7 M€ de recettes colloques, 3,3 M€ de recettes familles).

En 2019 plus de 95 000 nuitées ont été réalisées dans nos villages (80 % en nuitées familles), 12 300 nuitées ont été réservées dans les centres extérieurs.

Dans tous les villages, une très bonne « année colloque », une excellente année famille, ont permis de maintenir un chiffre d’affaire exemplaire, notamment à Aussois, où la fermeture du CPL pour rénovation a été compensée par un très bon remplissage famille sur les 2 centres (Oérine et CPL) pour la saison d’hiver, et à la Maison Clément aux Plantiers, où le nombre de nuitées a augmenté de 40 % par rapport à 2018, notamment avec l’accueil de Classes de Découvertes.

L’année 2019 a vu des changements notables en termes de mouvements de personnels dans les centres : Jérôme Drouhin, Directeur du Village de la Vieille Perrotine à Oléron, a été remplacé par Eric Cazaugades en tout début de saison. Des postes de Directeurs Adjoints ont été créés dans les villages.

3 étoiles Atout France

Deux de nos villages ont été récompensés de leur engagement fort en termes de qualité et d’accueil : La Villa Clythia à Fréjus s’est vue décerner la 1ère étoile du CAES, suivie par le Centre Paul-Langevin à Aussois, en décembre, au terme de la 2ème phase des lourds travaux de rénovation, qui a obtenu 3 étoiles.

Les adhérents du CAES ont bien sur suivi toutes ces actualités et bien d’autres, grâce aux reportages de l’équipe du CAES MAG.

Lire l’article du CAES MAG « A la découverte de la Maison des Vosges »
Lire l’article du CAES MAG « Le Tour de France de Clémence étape 4 : la Maison Clément des Cévennes

 

Certains ont découverts nos villages grâce au petit tour de France de Clémence, ou grâce à la mise en place de « semaines découvertes » que le CAES a inaugurées en 2018 : l’opération « En mai, fais ce qu’il te plaît » a été renouvelée en 2019, sur le même principe (1 prix / 1 prestation location quel que soit le village ou le nombre de personnes dans le logement), et a été étendue à un plus grand nombre de semaines.

Une autre prestation a été renouvelée pour la 2ème année consécutive pour répondre à une demande réitérée des vacanciers : l’ouverture du village d’Oléron à la Toussaint, rendue possible par les travaux de rénovations du Hameau 2.

 

Travaux

Rénovation d’Aussois : la suite, et presque la fin
2019 a été l’année de la « phase 2 » des travaux de rénovation du Centre Paul-Langevin, initiés en 2018. Cette phase concernait plus particulièrement les espaces chambres / les rampes / la nurserie / le local casiers à skis, ainsi que l’aménagement en mobilier de la salle de restaurant. Il reste pour 2020 quelques travaux prévus sur les périodes de fermeture.

Les vacanciers des fêtes de fin d’année ont pu apprécier un centre plus moderne, plus fonctionnel, mais qui a su garder l’esprit du CPL tel que plébiscité par les agents.

Lire l’article du CAES MAG « Les travaux s’achèvent au Centre Paul-Langevin : visitez-le en avant-première !

 

A Oléron, le Hameau 2 poursuit sa rénovation. Désormais près d’une dizaine de gîtes permettent de séjourner par tous les temps à la Vieille Perrotine dans un cadre exceptionnel et dans les conditions optimales. Ces rénovations, menées en interne grâce à une équipe technique performante et nombreuse, ont permis une haute fréquentation à la Toussaint. Des Ti’cases sont venus compléter l’offre d’hébergement léger, en lieu et place de Tithomes obsolètes.

A la Maison des Vosges à Basse-Martimpré, l’équipe du CLAS de Nancy a réalisé 6 journées de travaux, et a finalisé entre autres la couverture de la Pergola, des travaux dans les sanitaires et les espaces jeux.

A Fréjus, tous les travaux de mises aux normes « Accessibilité et Handicap » ont été réalisés, et des améliorations notables ont permis l’obtention du classement étoilé de la Villa.

La Commission Vacances et le Responsable Patrimoine du CAES veillent au maintien d’un entretien régulier et défendent chaque année un budget cohérent avec les besoins de confort et de qualité qui augmentent, et permettent à nos Centres et Villages, qui chacun atteignent un âge vénérable, de rester attractifs.

 

Les voyages nationaux 2019

Japon

L’axe Voyages de la Commission Vacances 2019 avait sélectionné 2 destinations aux antipodes pour 2019 : 2 îles, 2 cultures diamétralement opposées, 2 saisons différentes. Le Japon au printemps, et Cuba en fin d’année.

Le Japon a séduit 30 participants du 24/5 au 3/6/19. Un groupe jeune (moyenne d’âge 43 ans), et dont le TD moyen avoisinait les 42 %.

2 groupes de 20 personnes sont partis à Cuba du 1er au 12/11/19 et du 1er au 12/12/19. Moyenne d’âge : 48 ans et TD moyen 38 %.

Cela représente donc pour 2019, un taux moyen de TD de 41 %. C’est le plus fort taux de subventionnement des voyages nationaux sur les 10 dernières années. Et la plus faible moyenne d’âge également.

Cuba

Le budget du CAES voté pour les voyages régionaux et nationaux a été augmentée par nécessité pour 2019, passant de 48 K€ à 61 K€. Cette hausse de la subvention distribuée aux agents pour les voyages s’explique par le fort taux de TD des participants aux voyages, notamment sur le Japon. Les « jeunes » et adeptes des réservations dématérialisées ont déjoué les pronostics des prévisions budgétaires. Et c’est tant mieux ! Ils étaient 95 % des participants à être sélectionnés pour la 1ère fois sur les voyages nationaux.

Les « Candidats aux voyages » avaient en effet la possibilité, pour 2019, de s’inscrire directement en ligne pour participer aux voyages nationaux. Les voyages 2020 seront, eux, uniquement réservables en ligne.

 

La « démat » du secteur vacances en bonne voie

1ère « prestation vacances » entièrement réservable en ligne, les inscriptions voyages 2019 ont permis de tester les nouveaux dispositifs de la dématérialisation du secteur vacances du CAES (application automatisée des règles de sélection, choix à partir du site web directement, calcul des arrhes et paiement en ligne via Mon Compte).

Les services informatiques du siège ont également testé en 2019, les réservations en ligne sur les séjours dans nos centres de vacances (hors période à sélection pour l’instant), en collaboration avec les personnels de la Villa Clythia à Fréjus, et peaufinent les dispositifs pour étendre à tous les centres en 2020, voire à toutes les prestations vacances.

Autres dématérialisation en cours : les questionnaires satisfaction des villages. Le modèle de questionnaire a été développé sur la base des questionnaires papiers existants dans nos centres par un membre de la commission vacances, et adapté à chaque village, chaque période, par les services informatiques du siège.

A terme, cela permettra aux Directeurs des centres ainsi qu’aux élus de faire des analyses visuelles et rapides des réponses des vacanciers. Un outil attendu et important.

 

Ce rapport ne serait pas complet sans remercier les membres de la Commission Vacances. Mais surtout sans souligner le travail exceptionnel des professionnels du secteur Vacances, au siège du CAES à Vincennes, et aussi dans les centres de vacances. Les personnels sont l’âme des villages, et sans eux, ces joyaux ne seraient que de jolies coquilles vides.

Les élus de la Commission ne sont pas tous des habitués de nos villages, mais l’un d’entre nous était un vacancier fidèle, attaché à la diversité géographique et au caractère familial et chaleureux des centres. Le Vice-Président de cette Commission Vacances, Jean-Marie Dewarumez, aura apporté son éclairage passionné de connaisseur jusqu’à la dernière réunion plénière de 2019 en novembre à Aussois. Nous profitons de ce rapport pour le remercier sincèrement de nous avoir accompagnés et d’avoir partagé avec nous jusqu’au bout son expérience et sa gentillesse.

 

Magali Sansonetti
Présidente de la Commission

Carine Cochet

Dans le cadre des conventions signées entre le CNRS et le CAES du CNRS, le CAES gère pour le compte du CNRS les prestations suivantes :

  • Les chèques emploi service universel (CESU)
  • Les chèques vacances
  • Les prêts bonifiés pour l’accession à la propriété (PBAP)
  • Les prêts pour l’amélioration de l’habitat (PAH)
  • Les prêts bonifiés à l’installation (PBAI)

Les règles de distribution de la bonification et le mode de fonctionnement, appliqués par le CAES dans l’instruction des dossiers, sont définis par le CNRS.

En 2019, pour les prestations citées, le CNRS a versé au CAES les subventions suivantes :

  • Les CESU : 370 k€, soit une augmentation de près de 6% par rapport à l’enveloppe 2018.
  • Les chèques vacances : 300 k€ plus un transfert positif supplémentaire de 15 k€ en cours d’année
  • Les PBAP : 200 k€

 

  • Les Chèques Emploi Service Universel (CESU)

Au titre de l’année civile 2019, 999 agents ont bénéficié des CESU pour un montant global de bonification de 322 k€.

La répartition entre les différentes catégories reste sensiblement la même que les années précédentes.

Concernant les demandes des CESU BPU (besoins ponctuels ou urgents) et HANDICAP, la demande en 2019 a progressé par rapport à 2018. Pour 2019, la subvention distribuée pour cette catégorie s’élève à 65 k€ et se rapproche du niveau 2017.

 

CESU (BPU + Handicap)
CampagneMontant de la bonificationTaux d’accroissement
201550 748 €21 %
(par rapport à 2014)
201659 337 €17 %
201767 800 €14 %
201859 144 €– 13 %
201965 126 €10 %

Concernant les CESU, la gestion des demandes incombe au CAES, mais l’émission des CESU et la distribution est confiée à un organisme habilité. En 2018 et 2019, la qualité de la prestation du Groupe UP (chèque domicile), émetteur des CESU pour le CAES, s’est fortement détériorée. Il y a eu beaucoup de retards dans les livraisons de CESU, plusieurs irrégularités dans l’exécution des commandes, changement fréquent de conseiller commercial… Les adhérents du CAES ont été fortement impactés par cette situation. En octobre 2019, le CAES a fait le choix de travailler avec un autre prestataire. Après un appel d’offre lancé auprès des différents émetteurs de CESU sur le marché, DOMISERVE a été sélectionné comme nouvel émetteur de CESU pour le CAES.

Nouveauté 2019
Le CAES s’est affilié au CRCESU (Centre de Remboursement de Chèque Emploi Service Universel). Les adhérents bénéficiant des centres de loisirs du CAES (Bordeaux, Strasbourg, Marseille) ont désormais la possibilité de payer leurs factures avec des CESU.

 

  • Les chèques-vacances

En 2019, 1223 dossiers ont bénéficié d’une bonification. Le montant total de la bonification, concernant les agents CNRS, s’élève à 248 k €.
Cette somme comprend également la réémission des chèques-vacances volés (et utilisés) des années précédentes pour une somme de 2420 €.
Le poids des chèques vacances volés a considérablement diminué grâce aux mesures prises par le CAES pour l’envoi des chèques vacances vers les régions qui étaient fortement touchées par les vols.

Le CAES du CNRS, sur son budget de fonctionnement, distribue également des bonifications aux salariés du CAES. Cette bonification s’élève pour l’année 2019 à 6 782€ et a concerné 19 dossiers. Pour pratiquement le même nombre de dossiers (17 en 2018), la bonification a sensiblement augmenté en 2019, soit un accroissement de 75%.

L’expertise acquise par le CAES, grâce à la gestion des chèques vacances pour les agents CNRS, lui permet également de gérer les chèques vacances pour d’autres organismes. C’est le cas pour le Musée du Louvre et l’Ecole des Mines.

Et prochainement, le CV Connect !
Pour répondre aux nouveaux usages du numérique, l’ANCV a annoncé l’arrivée en 2020 du chèque vacances Connect, une solution de paiement par application mobile des vacances et activités de loisirs. Les services du CAES se préparent. Les adhérents pourront, prochainement, payer leurs prestations avec des chèques vacances à partir d’un ordinateur, une tablette, ou un smartphone.

 

  • Les prêts bonifiés pour l’accession à la propriété (PBAP)

Dans le cadre de la mobilité des agents CNRS, 20 dossiers de prêts bonifiés d’accession à la propriété ont été réglés en 2019, pour un montant total de la bonification de 117 521 €.

 

  • Les prêts bonifiés à l’installation (PBAI)

En 2019, 6 dossiers pour les prêts ont été acceptés pour un montant de bonification de 1 671 €.

Une nouvelle convention, ayant pour objet l’octroi et la gestion des prêts BAI, a été signée en 2019, pour une durée de 4 ans, avec le C.S.F (Crédit Social des Fonctionnaires) et CRESERFI (Le Crédit des Services Financiers).

 

Carine Cochet
Responsable Service Secteurs en convention