Le prêt B.A.P ne peut être envisagé que pour le projet d’acquisition d’un logement principal.

Aide financière ponctuelle

Le CAES peut prendre en charge une partie du surcoût (restant à la charge des familles) des dépenses liées à votre handicap ou à celui d’un ayant droit (achat d’un fauteuil roulant, de prothèse, aménagement de local ou de véhicule, etc.)

Pour cela, il suffit de constituer un dossier de demande d’aide ponctuelle en y incluant les documents suivants :

  • Demande d’aide financière pour handicap
  • Photocopies de la carte d’invalidité, du certificat médical
  • Photocopies des justificatifs du surcoût des dépenses liées aux handicap
  • Photocopie de l’estimation des charges mensuelles
  • Photocopies du dernier bulletin de salaires et/ou de pension (agent et conjoint)
  • Photocopies de la décision de mise en retraite (pour les retraités)
  • Photocopies des revenus versés par les allocations familiales
  • Photocopies de l’avis d’impôts sur les revenus de l’agent (et du conjoint si vie maritale)
  • Photocopie du livret de famille

Séjours familiaux

La Commission Handicap donne une priorité de départ à toute personne reconnue handicapée, ainsi qu’aux personnes qui l’accompagnent.
Toutes les prestations définies ci-dessous concernent uniquement les séjours dans les Centres CAES et centres extérieurs proposés par le CAES.

1. Centres CAES

Depuis son origine, le CAES du CNRS revendique le droit aux loisirs et aux vacances pour tous ; il accueille dans ses villages de vacances des enfants et des adultes atteints de handicaps physiques ou mentaux.

Le CAES dispose dans ses villages de vacances de quelques hébergements accessibles aux personnes à mobilité réduite.

  • Le Centre Paul-Langevin à Aussois : 1 logement
  • La Vieille Perrotine à Oléron : 3 gîtes et 1 mobile home
  • La Villa Clythia à Fréjus : 2 chambres

Tous les ans vous pouvez déposer une demande de réservation et ce, quels que soient vos séjours au cours des années précédentes.
Pour être accepté dans le centre et aux dates de votre choix, la commission Handicap vous invite à faire une réservation* avant le 15 janvier pour les séjours « été » et avant le 15 septembre pour les séjours « hiver » auprès du centre choisi. Les demandes de réservation pour lesquelles un animateur spécialisé est souhaité seront particulièrement examinées. Afin de satisfaire l’ensemble des demandes et selon les disponibilités des personnels dédiés à l’handicap et de leurs hébergements, il pourra vous être demandé de modifier vos dates de séjour. Une réponse vous sera donnée avant le 30/01 pour les séjours d’été et avant le 30/09 pour les séjours d’hiver.

La priorité de réservation s’applique à un seul séjour à sélection par village.
Exemple : vous souhaitez réserver au Centre Paul-Langevin à Aussois pour les vacances de Noël/Nouvel An et pour les vacances de février, vous ne bénéficiez de la priorité d’inscription que pour un seul des deux séjours.

Vous pouvez bénéficier dans les villages de vacances CAES (Aussois, Fréjus et Oléron) des prestations suivantes :

  • Animateur spécialisé (maximum 35 heures/semaine) : un agent ou son conjoint handicapé, une famille accompagnée d’un enfant handicapé peuvent demander l’aide d’un moniteur spécialisé pour permettre leur intégration aux diverses activités du centre.
    Pour les mineurs de moins de 18 ans, cet animateur permet à ces derniers d’intégrer les clubs enfants et ados.
    Les animateurs ne sont pas des auxiliaires de vie.
  • Animateur pour les activité sportives (maximum 15 heures/semaine) : les personnes handicapées, enfants et adultes, souhaitant pratiquer une activité sportive sous la conduite d’un moniteur diplômé, doivent le demander impérativement au moment de la réservation pour soumission à la commission. Un certificat médical sera demandé autorisant la pratique de l’activité demandée.
    Exemple : cours de ski avec l’ESF ou sorties en fauteuil ski.
  • Prise en charge possible de l’auxiliaire de vie : lorsqu’un participant handicapé a besoin d’une assistance pour les actes courants de la vie, il peut se faire accompagner d’une tierce personne (mention indiquée sur la carte d’invalidité) considérée comme « adhérent non ayant droit« . Toutefois, pour un centre choisi, la commission Handicap étudiera les demandes pour une participation éventuelle du CAES au séjour de la tierce personne. Cette prestation ne peut être cumulée avec l’animateur spécialisé dans les centres CAES.
  • Cours de ski avec l’ESF (maximum 15 heures par saison)
  • Sortie en fauteuil-ski (maximum 3 sorties)

Toutes les prestations, définies ci-dessus, seront fournies dans la mesure des disponibilités et en fonction des moyens techniques dont dispose le CAES.

2. Centres extérieurs sur catalogues ouverts, échanges CE et copropriétés

Tous les ans vous pouvez bénéficier de 2 semaines subventionnées (14 nuitées). Vous bénéficiez également d’une priorité d’inscription. Possibilité également de se faire accompagner par un auxiliaire de vie (demande à faire au préalable auprès de la commission Handicap).

Pour votre confort, nous vous conseillons de réserver dès que possible auprès du Service Enfance-Vacances à Vincennes.

Ainsi votre demande sera traitée en priorité.

3. Colonies et séjours jeunes handicapés

Certains des organismes proposés dans nos catalogues acceptent d’intégrer des enfants handicapés dans des colonies. Prenez contact avec le service Handicap du CAES qui vous orientera directement vers ces organismes, tout en suivant vos démarches.

Par ailleurs, vous pouvez demander l’application des tarifs dégressifs sur des séjours proposés par d’autres organismes spécialisés (APAJH, MGEN…). Vous devez pour cela faire une réservation auprès de l’organisme choisi et renvoyer un dossier complet (voir ci-dessus les documents à fournir) au service Handicap avant le séjour de l’enfant, et le CAES se chargera de son inscription auprès de l’organisme de votre choix.

Pour certaines familles, le reversement de la subvention administratives peut être plus intéressant que l’application des tarifs dégressifs. Dans ce cas, vous pouvez vous renseigner sur les modalités d’obtention auprès du service Handicap.

Les séjours jeunes handicapés sont subventionnés dans leur intégralité quels que soient le prix journée et le nombre de jours utilisés dans l’année.

Lorsqu’un enfant n’est pas déclaré auprès de l’administration fiscale en tant qu’handicapé, nous vous conseillons de lepréciser sur le bulletin de réservation afin de bénéficier d’une demi-part supplémentaire pour le calcul du quotient familial CAES du CNRS.


Le CAES se charge de l’inscription de votre enfant auprès de l’organisme de votre choix. Contactez :

  • Le service Vacances : 01 49 57 50 10 et 11 (le matin)
  • Le service Subventions administratives : 01 49 57 50 46

Animation et loisirs pour tous

Notre objectif premier doit permettre à la personne handicapée de s’intégrer au mieux au sein de la collectivité au cours de ses vacances, afin d’agir et de lutter concrètement contre l’exclusion. Le CAES du CNRS investit chaque année dans un matériel ou/et des aménagements spécifiques d’accueil. Il a obtenu le label Tourisme Handicap mental pour le Centre Paul-Langevin à Aussois, et poursuit ses démarches pour obtenir la labellisation de ses villages vacances « Handicap & Tourisme » auprès du Secrétariat d’Etat au Tourisme.

Dans les Accueils de Loisirs sans Hébergement (ALSH)

Une prise en charge partielle de la rémunération des moniteurs spécialisés est possible pour les Accueils de Loisirs sans Hébergement (ALSH) accueillant des enfants handicapés, après l’accord de la commission Handicap.

BON À SAVOIR

Vous demandez une priorité handicap pour la première fois : contactez le service Handicap le plus rapidement possible, une fiche de renseignements confidentielle vous sera adressée pour permettre au CAES de traiter les demandes de réservation.

SOYONS SOLIDAIRES

Nous sommes conscients que notre aide ne touche qu’une faible proportion des agents concernés par un problème de handicap et demandons à l’ensemble des collègues du CNRS de faire connaître notre action autour d’eux.

Soucieuse de répondre au mieux aux besoins spécifiques exprimés par les familles concernées, la commission Handicap examine attentivement toutes les demandes qui lui sont présentées et reste ouverte à toute nouvelle proposition ou suggestion pouvant avoir une retombée positive par une amélioration de la vie des personnes handicapées et de leur famille.

ADRESSEZ VOS DOSSIERS À

CAES du CNRS
Service Handicap
2 allée Georges Méliès
94306 Vincennes Cedex

Tél : 01 49 57 50 08
Fax : 01 49 57 50 09

Nous contacter